• Le printemps s'est installé...

    Le printemps s'est installé...

    Le printemps s'est installé...

    Le printemps s'est installé...

     

    Le printemps s'est installé...

    Je reviens doucement vous voir pour vous offrir de belles images de la nature renaissante dans sa splendeur.

    Pas loin pour moi, tout simplement au pied de ma porte c'est magnifique.

    J'ai fait quelques montages photos

    Je tiens à remercier bon nombre de mes amies et amis pour  avoir pris part à ma peine, vos messages

    m'ont un peu réconfortée et m'ont touchée. Je sais que je dois avancer j'ai une bien grande famille  et j'ai le devoir sacré

     d'être forte pour elle , je l'aime tant. Cependant je sais que ce n'est pas facile et  jamais je n'oublierai.

    Un arrière petit fils Lucas est arrivé  tout mignon numéro dix-neuf de la dynastie.Mon fils m'a envoyé d'Auvergne de jolies photos

    de son petit petit fils ,vive le net !

     

     

     


    15 commentaires
  •  La perte d'un fils,

    il a pris son envol pour le grand voyage

    dont on ne revient jamais.

    Pas la force d'en dire plus.......

     


    30 commentaires
  • J'ai eu l'immense chance d'être présente à Paris le jour de l'arrivée de ces  nouvelles merveilleuses cloches.

    Pour les huit- cent -cinquante ans de Notre-Dame.

    Une émotion inoubliable il faudrait des heures pour vous conter ces instants mémorables.

    Juste avant leur arrivée, le Bourdon a sonnée , je ressents ce son puissant qui pénètre dans vos entrailles et toutes les coches de Pairis ont sonné

    pour accueillir les nouvelles. Il y avait un monde fou et c'était magique, tout le monde  était  en joie et les échanges verbaux sonnaient à qui mieux mieux.

    Je  vais souvent à Villedieu-les-Poêles dans la Manche surtout quand j'ai des visiteurs c'est incontournable de faire connaître cet atelier de la Fonderie

    Bientôt je vous  en reparlerai car c 'est très intéressant.

    Je vous laisse découvrir les informations prises sur le net....

    J'ai retrouvé cette belle vidéo que j'avais monté sur une musique de Richard Wagner qui m'a semblé à la hauteur pour accompagner ma vidéo. 

     

    C’est donc à travers cette œuvre patrimoniale contemporaine, qui s’inscrit dans la lignée des bâtisseurs de cathédrale à l’instar d’autres projets de ces 850 ans, que le paysage sonore de la fin du XVIIIe siècle peut se faire entendre à nouveau sur le parvis de la cathédrale.

    Suite à appel d’offre, la réalisation :

    • des huit cloches de la tour Nord est confiée à fonderie CORNILLE-HAVARD à Villedieu-les-Poêles (département de la Manche),
    • celle du bourdon Marie à la fonderie ROYAL EIJSBOUTS (à Asten aux Pays–Bas).

    La fabrication des cloches est un travail d’extrême précision afin d’obtenir la sonorité souhaitée. Ces décors ont été réalisés en relief sur un moule puis le métal en fusion y est introduit, prenant la forme exacte de la cloche. Les décors ont été sculptés par l’artiste Virginie Bassetti.

    Le Choix des prénoms des nouvelles cloches rend hommage à des grands saints et des personnalités ayant marqué la vie du diocèse de Paris et de l’Eglise.

    Pour la tour Sud :

    • Marie pour le petit bourdon, en l’honneur de la Vierge Marie. Nom du premier bourdon de Notre-Dame, fondu en 1378.

    Pour la tour Nord et par ordre de taille décroissant :

    • Gabriel, en l’honneur de saint Gabriel, qui annonça la naissance de Jésus à la Vierge Marie. La plus grosse cloche de la Tour Nord portait déjà ce prénom au XVe siècle.
    • Anne-Geneviève ; en l’honneur de sainte Anne, mère de la Vierge-Marie et de sainte Geneviève, patronne de la Ville de Paris.
    • Denis, en l’honneur de saint Denis, premier évêque de Paris, vers 250, et patron du diocèse.
    • Marcel, en l’honneur de saint Marcel, neuvième évêque de Paris à la fin du IVe siècle.
    • Étienne, en l’honneur de saint Étienne, premier martyr, mais aussi nom de la basilique érigée à partir de 690 à l’emplacement actuel de la cathédrale.
    • Benoît-Joseph, en l’honneur du pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger pape depuis 2005.
    • Maurice, en mémoire de Maurice de Sully, 72e évêque de Paris, de 1160 à 1196, qui fit entreprendre en 1163 les travaux d’édification de la cathédrale actuelle.
    • Jean-Marie, en mémoire du Cardinal Jean- Marie Lustiger, 139e archevêque de Paris, de 1981 à 2005.

    Les nouvelles cloches ont été accueillies par des milliers de personnes le 31 janvier 2013. Elles ont été bénites par le cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris, le samedi 2 février 2013, en la fête de la Présentation au Temple, marqué par le Jubilé des enfants qui a rassemblé plusieurs milliers d’enfants du diocèse de Paris à Notre-Dame. Elles ont sonné pour la première fois pour la solennité des Rameaux qui ouvre la Semaine Sainte, le samedi 23


    17 commentaires
  • petit clic

    Bonne fête de Grand-Mères...

    Bonne fête de Grand-Mères...

     Je souhaite à tous mes amies Grand-Mères bien bonne fête.

    Pour moi je les serre tous mes petits en pensée sur mon coeur car  je suis bien éloignée de mes trésors qui sont au nombre dix-huit pour l'instant car Mars

    et Juin les cigognes vont  faire cadeau de deux arrières poupons, j'en ai déjà deux dans ma dynastie.

    Le téléphone va chauffer et j'espère voir quelques un au moyen de la web came.

    Je vous ai concocté deux montages fleuris et ensoleillés, levers de soleil  journaliers  dans ma cour qui sont toujours des surprises ,pour petite

    information,je les saisie en robe de chambre dans ma cour , je m'émerveille chaque jour de ce phénomène.

    J'embrasse tendrement ma belle descendance, ces chéris sont mes rayons de soleil .

    Je vous souhaite plein de bonheur auprès de vous petits enfants, et vous embrasse bien amicalement.

     


    16 commentaires
  • Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Dans la Manche, nous passons pas Granville , Saint-Pair , Kairon , Carolle et nous découvrons des paysages merveilleux,

    les plages à perte de vue, nous arrivons à Saint-Jean-le-Thomas  pour la fête du mimosa, les hauteurs fleuries de fleurs couleur d'or,

    qui embaument le village, ne pas oublier les camélias rouges et généreux pas de folklore simplement  des branches qui se vendent, moins bien que  la fête de l'an dernier. Puis au bout du village la mer et cerise sur le gâteau nous apercevons  au loin le Mont-Saint-Michel qui se profile à l'horizon

    C'est tout simplement merveilleux. Je vous offre quelques images de mon cru. CLIC

    Ma petite fille a été ravie de son séjour et ses parents l'on trouvée grandie, l'air iodé y est certainement responsable il faut y croire?

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

    Saint-Jean-le-Thomas

     

     

     

     


    21 commentaires
  • Il m'arrive bien souvent de faire ma promenade santé  dès qu'une éclaircie se manifeste.

    Armée de mon joujou je chausse mes bottes pour  la chasse aux images, en voici quelques unes.

    Ce jour j'étais en compagnie de ma petite fille qui elle aussi aime marcher  dans la nature et se bouche le nez telle

    une citadine qui n'aime guère l'odeur des étables et du purin dans les prairies qui sont près de chez moi. CLIC

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     Près de chez moi la nature..

     


    17 commentaires
  • CLIC pour  rêver à des horizons au climat plus clément voici de quoi chasser la grisaille .

    C'était en octobre 2012,j'étais au paradis reçue et choyée chez d'adorables amis de souche italienne : des amours  et je leur en suis très reconnaissante

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    Voyage ensoleillé à Antibes...

    .

    reconnaissante. Il est évident que ces clichés sont bien loin de ma Basse-Normandie et que la Méditerranée

    est nettement plus calme que la Manche,la couleur est différente de mes vagues en furie, mais chaque région a son charme.

     Je vous offrirai d'autres photos de la ville, nous quitterons le port des milliardaires qui ne me fait pas

    rêver pour autant mais qui procure du travail à ceux qui entretiennent ces gigantesques bâtiments que sont ces bateaux.

     


    22 commentaires
  •  

    Parlons de tempête....

     CLIQUONS

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    Parlons de tempête....

    En Basse Normandie la mer fut en furie.

    j'ai commencé la promenade via les Salines que j'aime tant, de bon matin et de bonne humeur à  sept heures sous vent et marée haute

    pour assister à l'invasion de la mer dans les salines et la voie submersible.

    J'étais seule et il faisait froid.

    Je ne voyais rien tant il faisait noir j'ai essayé de faire quelques photos étranges à l'aide de mes phares de voiture, l'eau était envahissante quel étrange phénomène.

    Le jour pointant son nez quelques personnes envieuses du spectacles sont arrivées et les  langues était gentiment déliées

    au vu de cette nature  étrange en ces moments.

    Puis un couple m'a invitée à les suivre sur un autre site pour voir les vagues fortes à Hauteville-sur-Mer, c'est beau et cela fait terriblement peur

    ces éléments déchaînés .

    Il y avait des barrières et interdiction de  s'approcher d'elles , certaines  envolées. Donc j'ai pris quelques images sans plus pour ne pas prendre de douche salée.

    Ensuite j'ai repris la route vers la baie de Regnéville que je n'avais jamais vue  sous l'eau , ce fut pour moi magique.

    Le plein jour sous le soleil  ce fut superbe, je ne pouvais me détacher de ces lieux que j'aime tant. L'eau est  repartie assez

    vite  vers la mer.

    J'ai vraiment passé une bien belle matinée inoubliable.

    Je vous laisse rêver.

     


    28 commentaires
  •  Un petit clic

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Saint-Brévin...

    Il y a environ cinq ans , j'aime beaucoup cette région, les petits pieds ensablés sont ceux de ma petite Emma  qui va fêter ses huit ans ce mois.

    Comme le temps passe vite, mais quel bonheur de retrouver ces souvenirs en visualisant son disque dur.

    Ce jour en attendant ce soir je suis sortie dans ma campagne environnante sans mon joujou  préféré car je voulais faire une marche active pour la bonne forme.

    Je viens de ranger dans le jardin tout ce qui  pourrait s'envoler.

    Je déteste ces vents prévus à 110, je suis assez pétocharde et vais mettre mes bouchons d'oreilles.

    Je ne vous parle pas de la mer en folie la semaine dernière mais la prochaine fois je vous offrirais des images tourmentées

    Je pense que celles du jours vont vous plaire bien ensoleillées de quoi rêver à des jours meilleurs.


    27 commentaires
  •  CLIC

    Recette de la pâte aux spéculos miam

    Recette de la pâte aux spéculos miam

    Recette de la pâte aux spéculos miam

     Suite à mon précédent billet je vous dépose la recette de cette friandise qui vous a attisé vos papilles

    Trois cents grammes de Spéculos

      2 dl de lait concentré non sucré

    1 cuillère à soupe de miel crémeux

    1/2 cuillère à café de cannelle en poudre

    • 1,5 feuilles de gélatine
    • 160 g de beurre doux mou
    • 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol
    • 3 cuillères à café de jus de citron
    • Préparation : 10 mn
    • Cuisson : 1 mn
    • Repos : 30 mn
    • Temps total : 41 mn

     Préparation Pâte à tartiner de Speculos

    Faire tremper 10 minutes la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
    Mixer les biscuits au robot puis ajouter le lait concentré. Mixer.
    Ajouter la cuillère à soupe bombée de miel et la cannelle et mixer encore.
    Mettre l'appareil de côté.
    Ramollir le beurre au micro-onde.
    Battre au fouet électrique le beurre ramolli avec la cuillère d'huile jusqu'à obtenir un mélange crémeux.
    Ajouter ce mélange à l'appareil de spéculos en mixant à nouveau.
    Chauffer le jus de citron et ajouter la feuille de gélatine ramollie et égouttée.
    Ajouter à l'appareil et mixer une dernière fois.
    Mettre en pot (2 pots moyens). La texture définitive prendra au bout de 30 minutes environ Garder au frais.

    Je sors le bocal du frigidaire  car la pâte est meilleure crêmeuse.

    Un petit ajout de mes photos prises au Salines il y a trois jours.

     

     

     


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique